Services aux entreprises : les avantages d’un audit de conformité de la paie

Services aux entreprises : les avantages d’un audit de conformité de la paie

TPE, PME, ETI… toute entreprise peut rencontrer au cours de sa vie des problèmes liés aux rémunérations. Des erreurs peuvent survenir dans le calcul des salaires de base, des congés, des heures supplémentaires, des primes, s’y ajoutent les retards de paiement. Ces erreurs peuvent occasionner d’éventuels risques sociaux. Un audit de conformité régulier de la paie peut être la solution.

Conformité à la législation en matière de paie

Les législations sociale, fiscale et du travail sont en constante évolution. Celle de la paie n’est pas épargnée, elle subit de fréquents changements : cotisation, plafond, barème sont les plus souvent touchés. Parallèlement à l’évolution de la législation en matière de paie, le système de paie de chaque entreprise doit être mise à jour. De ce fait, les dirigeants, les gestionnaires de paie doivent prendre des mesures pour rester conforme à la législation. Parmi celles-ci, l’audit de paie. Comme on dit souvent, mieux vaut prévenir les contentieux que de les subir.

Un système de paie exempt d’erreurs

L’audit de paie est un outil d’analyse indispensable permettant à une entreprise d’apprécier sa gestion de paie. Il permet d’identifier les anomalies, d’expliquer les écarts, de prendre des mesures correctives, d’éloigner les mauvaises habitudes en matière de paie. Avec un audit de conformité de paie régulier, une entreprise améliore sa gestion de paie vers une rémunération exempte d’erreurs.

Une confiance mutuelle entre employeurs et collaborateurs

Salaire de base, congés, heures supplémentaires, primes, indemnités diverses sont parmi les points essentiels d’un bulletin de paie. Une erreur aussi minime soit-elle n’est pas acceptable. Le salarié réclame son dû. Si l’erreur est fréquente, cela démotive les salariés. Les impacts peuvent être fatals : perte de confiance vis-à-vis de l’employeur et de l’entreprise, ambiance de travail morose, baisse de productivité. Ce sont pour toutes ces raisons qu’une entreprise doit faire un audit de paie régulier. Plus de bulletins de paie erronés.

Un risque de redressement faible

Avec un audit de conformité de la paie régulier, les écarts et les dysfonctionnements sont détectés à temps. Ils sont évalués par rapports aux documents référentiels tels le code du travail, les conventions collectives ou les accords d’entreprise. Notons que l’audit de paie peut avoir lieu à tout moment, soit à la fin d’un exercice social, soit au milieu quand un contrôle pour les charges sociales du genre caisse de congés payés ou URSSAF est en vue. Par ailleurs, dans le cas d’une acquisition-cession de titres, un audit dit de « sécurité » est recommandé avant tout. Cela permet au nouvel acquéreur d’avoir une idée de la vie sociale de l’entreprise et de tenir compte du passif social. Puisque les défaillances ont été mises en évidence assez tôt, les redressements des organismes sociaux seront limités : URSSAF, Prévoyance/Mutuelle…

Une tranquillité incomparable avec les experts

Bon nombre d’entreprises préfèrent de nos jours une gestion de paie externe, puisque qu’elles sont satisfaites des services rendus par les experts. Ces gestionnaires de paie professionnels ont des connaissances approfondies en audit de paie. Quels sont les avantages ? En s’occupant de la paie, les experts assurent en même temps que votre pratique de paie respecte la législation. En plus, ils ont beaucoup de connaissance en vie d’entreprise et ses spécificités. Leurs conseils, leurs recommandations, leurs analyses détaillées donnent à l’entreprise l’impression d’être entraînée à être auditée. Ils proposent également des améliorations de votre système de paie. Les risques d’avoir des bulletins de paie erronés ou des cotisations manquantes ou surévaluées sont faibles. Le plus important, c’est d’avoir l’esprit tranquille, grâce au logiciel de paie qu’ils utilisent, il n’y a plus question de contraintes légales. En effet, le logiciel de paie peut vérifier le respect des obligations légales et conventionnelles.